La rémunération et la durée de travail du personnel domestique

Durant ce mois d'Avril, nous avons tenté de mettre  en lumière l'univers du travail domestique et ses acteurs. Les différentes publications et discussions , nous ont permis d’échanger sur le travail domestique ainsi que les droits et devoirs des différents acteurs.

0
347

Ce travail indispensable au bien-être familial englobe la cuisine, les soins et la surveillance des enfants, le nettoyage de la maison, la vaisselle, la lessive, le gardiennage, le chauffeur …

Vos réactions ont révélé les incompréhensions et les douleurs qui minent cette relation employeur/salarié .  Elles ont aussi mis en évidence la méconnaissance des dispositions sociales en la matière. J’espère que les publications de cette page vous ont été et seront utiles. Avril s’achève certes, mais l’aventure Travail & Droits se poursuit. N’ayez pas peur du droit, ce n’est pas vôtre ennemi. N’hésitez pas! posez nous vos préoccupations ,nous ferons de notre mieux, pour vous aider.

En attendant, abordons le sujet du jour ,la rémunération et la durée de travail du personnel domestique. Quelques notions pour vous aider à mieux comprendre , certaines dispositions sociales , que nous devons tous appliquer ( en principe) .

Le Saviez vous?

  1. La durée hebdomadaire de travail du salarié domestique est de 54 h reparties sur 5 ou 6 jours. Même lorsqu’il est logé dans le domicile de son employeur.
  2. Le salaire du travailleur dépend de sa catégorie professionnelle. Un travailleur domestique ayant suivi une formation professionnelle doit être classé au-delà de la  première catégorie et recevoir plus du SMIG de 60.000 Fcfa.
  3. Pour un salarié payé  60.000 Fcfa et déclaré à la CNPS ( Caisse Nationale de Prévoyance Sociale) l’employeur doit verser 6,3% du salaire soit 3780 Fcfa à la caisse. Le travailleur recevra  donc 56.220 Fcfa  chaque mois.
credit photo( sparkle and maids

4. Lorsque le personnel domestique n’est pas logé dans le domicile de l’employeur, il doit recevoir la prime de transport de 25.000 Fcfa à Abidjan, 21.000 Fcfa à Bouaké, et 17.000 Fcfa dans les autres villes en plus de son salaire.

5. Le salaire du travailleur logé, nourri et blanchi  peut être ponctionné du tiers (1/3 ) de son montant pour les charges assumées par son employeur.  Bien entendu, nous parlons ici d’un logement décent, nourriture décente et  des soins décents.

6. Les tâches du personnel domestique doivent être organisées et spécifiées par l’employeur.  Peu importe la fonction, une personne mal formée, peut devenir un danger pour elle même et son entreprise .

Il est important qu’employeur et salarié connaissent leurs droits et devoirs, et en fassent bon usage pour une meilleure harmonie de la relation professionnelle qui vous lie.  Et ce quelque soit le secteur d’activité.

Ulrich DJE, Inspecteur du Travail et des lois sociales

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here