le lundi de Pâques étant jour férié et chômé , nombreux sont les salariés qui se demandent si leur employeur peut leur imposer de travailler ce jour là

Le carême chrétien tire à sa fin et la  semaine sainte annonce déjà les festivités pascales . En Côte d’Ivoire comme ailleurs dans le monde, beaucoup de travailleurs songent déjà au repos du long weekend pascal. Quelques réponses aux questions que se posent certainement les partenaires sociaux .

1. L’employeur peut-il imposer à ses salariés de travailler les dimanche et lundi de Pâques ?

Le repos du dimanche de pâques est admis et obligatoire. Au contraire, celui du lundi de Pâques n’est pas légalement obligatoire donc l’employeur peut imposer au salarié de travailler ce jour. A défaut, il peut faire récupérer le temps de travail perdu.

Le repos est obligatoire pour les jeunes travailleurs de moins de 18 ans pour tous les jours fériés. L’âge du travail est de 16 ans en Côte d’Ivoire.

2. Quid de la rémunération des dimanche et lundi de Pâques ?

Le dimanche de pâques est payé en cas de chômage. Il est payé doublement lorsqu’il est travaillé.

Pour le lundi de Pâques, le paiement se fait selon que le jour est effectivement chômé ou pas.

  • Si le lundi de Pâques a été effectivement chômé

Pour les salariés dont le salaire est calculé sur la base mensuelle, il n’y a pas de perte de rémunération. En revanche ceux payés à l’heure, à la journée ne perçoivent pas de salaire pour ce jour non travaillé.

  • Si le lundi de Pâques n’a pas été chômé

Les travailleurs perçoivent leur salaire sans majoration pour le travail effectué.

Bonne fête de Pâques à tous et à toutes.

Valentin TOA Bi

Juriste

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here